Optimiser votre code grâce à la méthode DDD

Dans le monde dynamique de la technologie et du développement de logiciels, le lancement initial d’un projet est souvent marqué par une progression rapide et une facilité d’ajout de nouvelles fonctionnalités. Cependant, avec le temps, ces projets peuvent devenir encombrants, difficiles à gérer, et sujets à des bugs lors de l’implémentation de nouvelles fonctionnalités. C’est un défi particulièrement aigu pour les grands comptes gérant des projets anciens. Cette situation conduit fréquemment à une conclusion alarmante : “On doit tout refaire !”

Présenté par Mickaël Wegerich et Cedric Teyton, deux éminents professionnels dans le domaine, ce webinaire, était une occasion unique.

 

 

Le dilemme des projets anciens

Les projets de grande envergure, après quelques années d’existence, souffrent souvent d’une complexité croissante et d’une intégration de fonctionnalités de plus en plus laborieuse. Les équipes, désireuses d’éviter les erreurs passées, se heurtent régulièrement à un obstacle majeur : un code excessivement entremêlé. La question se pose alors : comment éviter ce piège?

AU PROGRAMME :

  • Comprendre le DDD : Découvrez comment le Domain-Driven Design peut révolutionner votre manière de concevoir et de structurer des systèmes logiciels complexes.

 

  • Stratégies de refonte de legacy : Apprenez les meilleures approches pour moderniser des systèmes legacy, que ce soit par une refonte totale ou un décommissionnement progressif.

 

  • Éviter les pièges du développement : Comprenez la différence entre un POC (Proof of Concept) et un MVP (Minimum Viable Product) et comment leur utilisation appropriée peut prévenir les problèmes à long terme.

 

  • Principes avancés en DDD : Explorez des techniques avancées telles que la création de Bounded Contexts et la modélisation des interactions pour une architecture plus robuste et adaptable.

La solution DDD

  • Le Domain-Driven Design (DDD) offre des réponses stratégiques à ce problème. Il propose de contextualiser le code en créant des frontières “physiques” avec les “Bounded Contexts”, en modélisant les interactions et influences entre ces contextes pour créer des dépendances réfléchies. Ces outils sont applicables que l’on opte pour une stratégie de décommissionnement progressif ou pour repartir de zéro.

DDD et le début de projet

  • Il est crucial de distinguer deux concepts : le POC (Proof of Concept) et le MVP (Minimum Viable Product). Le POC vise à tester rapidement un outil ou une intégration, tandis que le MVP crée un support minimal pour valider des hypothèses business.

Bonus : formation spécialisée 

Pour ceux qui souhaitent aller plus loin, une formation spécialisée sur le DDD est disponible. Cette formation est une occasion d’approfondir les compétences acquises et d’explorer des sujets plus avancés sous la direction d’experts reconnus.

 

L’approche DDD pour un départ sain

  • Un début de projet n’est pas synonyme de “Quick and Dirty”. L’utilisation du DDD permet de structurer efficacement un projet dès le départ, sans le ralentir, à condition que ces outils soient bien compris et maîtrisés. Sinon, il est essentiel d’évaluer si la phase d’apprentissage en vaut la peine.

 

  • Pour les entreprises aux prises avec de vieux projets ou de grands comptes, redecouvrez dans le replay les moments forts. Ce webinaire détient des insights précieux sur l’utilisation du DDD pour transformer des projets anciens en systèmes efficaces et évolutifs. Visionnez le replay pour savoir comment le DDD peut révolutionner votre approche de la gestion de projets et insuffler une nouvelle vie à vos systèmes existants.